Maison de la Chapelle

 

est née ainsi…

 

Maison de la Chapelle s’inspire des Maisons qui perpétuent le prestige des vins de Bourgogne mais aussi du Rhône, de Bordeaux… des plus belles appellations de France.

 

Maison de la Chapelle, c’est notre lieu de travail, là où le raisin devient vin. La fermentation, la macération, l’élevage, la mise en bouteilles, tout se passe dans le respect du temps et de gestes authentiques.

 

Maison de la Chapelle, c’est aussi notre lieu de vie, d’amitié et de partage. « Fait à la maison », cette expression simple a vraiment du sens pour nous.

 

Delphine  & Grégory Viennois

 

 

Delphine & Grégory Viennois

 

La Bourgogne comme racines

 

Delphine est Bourguignonne et issue d’une famille de vignerons. Sa vie professionnelle est liée depuis toujours aux grandes Maisons de Bourgogne.

 

Grégory est Bourguignon aussi. Diplômé d’œnologie, il apprend le métier aux côtés de Nadine Gublin, vinificatrice du domaine Jacques Prieur, et de Jean-Pierre de Smet au domaine de l’Arlot. En 2001, il rejoint Bordeaux pour vinifier au Château Smith-Haut-Lafitte, grand cru classé de Graves. Puis c’est la rencontre avec le consultant Stéphane Derenoncourt qu’il assiste jusqu’en 2004. Ensuite, il devient directeur technique de Michel Chapoutier et directeur général de Ferraton Père & Fils. Depuis 2011, il est directeur technique de Domaine Laroche à Chablis et suit comme consultant depuis 2006 la Quinta Do Monte d’Oiro au Portugal.

 

 

Photo : Marie-Georges Stavelot

Irancy, appellation intimiste

 

Irancy a toujours connu la vigne ou presque, en témoigne un manuscrit datant de 861.

 

L’appellation couvre 300 hectares dont environ 180 plantés en vigne, situés à quelques kilomètres de Chablis. Blotti au creux d’un cirque et dominant la vallée de l’Yonne, le vignoble en coteaux est remarquable. Exposé au Sud, il bénéficie d’un micro-climat doux et ensoleillé, à l’abri du vent froid du Nord.

 

Cette position pittoresque est renforcée par l’alternance de vignes et de vergers de cerisiers, l’autre culture historique de la région. Riche de cette biodiversité agricole, Irancy apparaît depuis toujours comme une enclave naturelle idéale pour la maturité des fruits, du pinot noir.

 

 

Les climats, une exception culturelle… au cœur de la culture viticole bourguignonne.

 

Le Patrimoine mondial de l’Unesco les a inscrits en juillet 2015 comme « biens culturels ». Une parcelle de terre précisément délimitée, les cépages pinot noir et chardonnay, un savoir-faire et une volonté : les climats sont l’exacte conjugaison de l’homme et de la nature.

 

Maison de la Chapelle est née de cette volonté de s’inscrire pleinement dans ce patrimoine, voilà pourquoi nous avons choisi d’élaborer des cuvées exclusivement parcellaires. Chacun de nos lieux-dits possède un caractère particulier. L’appellation Irancy se nourrit de cette mosaïque. Nos vins dévoilent et respectent  toute sa complexité.

 

 

Une terre d’élection pour le pinot noir, cépage exclusif des vins rouges de Bourgogne.

 

Le pinot noir signe leur originalité avec cette rare qualité, offrir des variations sur un même thème. Combiné aux sols, à leur situation et à leur exposition, il donne en effet des vins de même sève mais étonnamment différents.

 

Un pinot noir planté sur le climat Les Bégnaux, Les Bâtardes ou Les Beaux Monts ne ressemble pas à un pinot noir sur Renouel, Paradis, Palotte ou Les Mazelots. L’appellation Irancy est riche de cette diversité d’expressions et la lie profondément aux appellations prestigieuses de Bourgogne.

 

 

Au plus près du raisin

 

« Dévoiler le talent inné d’un lieu-dit est la seule chose qui compte pour nous. »

 

Maison de la Chapelle vinifie et élève des vins uniques portés par des climats rigoureusement sélectionnés, en partenariat étroit avec Brice Garlan. Le soin apporté à la vigne forme le socle de notre collaboration, dans une fluidité parfaite de la vigne à la cave. Nous vendangeons manuellement les raisins que nous trions sur place.

 

Dans notre cave, ils sont partiellement éraflés, puis mis en petites cuves bois tronconiques. Nous aimons travailler en douceur, en prenant notre temps. Nos vins sont élevés en pièces bourguignonnes de 2 à 3 vins. Peu d’intrants, une technologie a minima, une filtration légère, nous respectons notre patrimoine viticole à chaque étape du vin.

 

 

Des vins qui ont de la gueule…

 

Deux climats aux caractères bien différents.

 

Les Beaux Monts, exposé Sud et situé à proximité des Mazelots sur un coteau très pentu, se compose d’argile et de calcaire. C’est un climat plutôt solaire. Le vin qu’il donne dévoile des parfums de cerise noire pulpeuse, de violette et de pivoine. Ajoutés à des tanins doux, il s’exprime tout en suavité et en gourmandise.

 

Les Bâtardes, exposé Ouest-Nord, est plutôt frais. Les arômes s’expriment sur les fruits rouges et des notes intenses de poivre de Madagascar, empreinte typique de la minéralité de ce terroir. L’ensemble donne au vin son caractère tranché et ciselé.

 

Bâtardes, Beaux Monts, Mazelots, Paradis, Renouel, Bégnaux : ce bel assemblage combine harmonieusement fleurs, fruits rouges et épices. Il en résulte un Irancy accessible, aussi gourmand que fin, avec cette belle sensation de jus frais et vif en bouche.

 

 

delphine et grégory viennois

89800 La Chapelle-Vaupelteigne • contact@vins-maisondelachapelle.fr

T. 03 86 18 96 33

Mentions légales • Crédit

 

L'abus d'alcool  est dangereux pour la santé.

Veuillez consommer avec modération

delphine et grégory viennois

89800 La Chapelle-Vaupelteigne

contact@vins-maisondelachapelle.fr

T. 03 86 18 96 33

Mentions légales • Crédit

 

L'abus d'alcool  est dangereux pour la santé.

Veuillez consommer avec modération